Accueil  > Histoire et patrimoine  > Patrimoine traditionnel

Les cadrans solaires

Trop souvent négligés et oubliés, les cadrans solaires ornaient autrefois la plupart des édifices religieux et civils de Bretagne ; à Pleumeur-Bodou, ils sont depuis peu restaurés et remis à l’honneur.

- A la chapelle de Saint Samson : Un cadran solaire, portant la date de 1629 et sculpté sur ardoise, ornait autrefois la porte d’entrée de la chapelle. Disparu dans la seconde moitié du XXe siècle, un "fac-similé" à été réalisé à l’initiative de la Mairie, et placé en 2011 au même endroit que l’original :

- A l’église paroissiale Saint-Pierre : A l’occasion de travaux de ravalement de la façade sud de l’église, un cadran solaire, gravé sur lit de ciment, a été restauré en 2012.

- Au Village Gaulois (Parc du Radôme) : Au sein du Village Gaulois, un espace est spécialement dédié à la découverte des cadrans solaires à travers l’histoire : dans une maison obscure, un rayon de soleil marque sa course sur un fond demi-sphérique, et la visite d’un "couloir du temps" vous fait découvrir l’histoire et l’évolution des cadrans solaires, depuis le gnomon antique jusqu’au cadran moderne, en passant par le scaphé greco-romain, le cadran canonial, le cadran vertical à style polaire, le cadran equinoxial (ou équatorial), ... En savoir plus : cadrans au Village Gaulois

Patrimoine traditionnel :
> Les cadrans solaires
> Le Château de Kerduel
> Les fontaines
> Hameaux, rues, écarts
> Eglises et chapelles