Accueil  > Histoire et patrimoine  > Patrimoine mégalithique

Patrimoine mégalithique



Le mot "mégalithe" désigne - littéralement - tout simplement une roche de dimensions gigantesques.

Les mégalithes désignent - au sens archéologique - les monuments édifiés par nos lointains ancêtres, entre le 5e et le 1er millénaire avant J.C., et dont certains vestiges nous sont parvenus.

En Bretagne armoricaine, les constructions mégalithiques sont particulièrement nombreuses et, parfois, bien conservées. La plupart sont aujourd’hui protégées, valorisées, et accessibles au public.

Il peut s’agir :

- de cairns : construction de plusieurs dizaines de mètres de longueur, en pierre, couvrant une "allée-couverte" ayant pu faire office de sépulture ou de lieu de culte. Le plus célèbre exemple, visible à proximité de Pleumeur-Bodou, est le fameux Cairn de Barnenez.

- d’allées-couvertes : lorsqu’un cairn a été démantelé au cours des siècles, il ne subsiste souvent plus que le squelette du passage interne, formant une "allée-couverte", et parfois même l’ultime vestige constitué de quelques pierres formant un "dolmen". Les exemples sont nombreux à Pleumeur-Bodou : allée-couverte de l’Ile-Grande, allée-couverte de Prajou Menhir (aujourd’hui commune de Trébeurden, à gauche avant le pont de l’Ile-Grande), allées-couvertes de Kerguntuil (aujourd’hui en Trégastel), dolmen de Keryvon (au bord de la route entre Landrellec et l’Ile-Grande).

- de menhirs : les "pierres dressées", dont le nom breton est "peulvan", restent un mystère pour les archéologues, mais leur caractère ostentatoire laisse penser qu’ils "signalent" une présence, celle d’une communauté ou de sa nécropole. A Pleumeur-Bodou, l’exemple le plus célèbre est constitué par le menhir de Saint-Uzec (aussi appelé "de Penvern"), de plus de 6m de haut, et qui sera "christianisé" au XVIe siècle.

Plus tard, à la fin de l’ère pré-chrétienne (époque celtique et gauloise), les menhirs évolueront vers des formes moins grandes et moins brutes, beaucoup plus raffinées et stylisées : les "stèles" gauloises ont souvent été détruites, ou débitées, mais on en trouve quelques-unes à Pleumeur-Bodou, souvent dans des terrains privés. Une stèle octogonale a récemment été signalée près de la chapelle de Saint-Uzec. Et la plus belle stèle de toute la Bretagne n’est autre que la fameuse stèle de Trégastel, autrefois visible à l’Office de Tourisme de Trégastel.

JPG - 618.9 ko
Pleumeur-Bodou : le dolmen de Keryvon
JPG - 599.1 ko
Pleumeur-Bodou : allée couverte de Roscané (Landrellec)
JPG - 604.7 ko
Pleumeur-Bodou : le menhir de Bringwiller
JPG - 373.9 ko
Pleumeur-Bodou : l’allée couverte de l’Ile-Grande (photo début XXe s.)
JPG - 399.9 ko
Pleumeur-Bodou : le menhir christianisé de Saint-Uzec (photo début XXe s.)
JPG - 216.4 ko
Pleumeur-Bodou : le menhir christianisé de Saint-Uzec (photo début XXe s.)
JPG - 79.1 ko
Pleumeur-Bodou : le peulven de Saint-Samson (photo début XXe s.)
Patrimoine mégalithique :
L’allée couverte de l’Ile-Grande
Le Menhir de Saint-Uzec